Budget 2019 : Aucune vision pour les Féréopontains

Le lundi 25 mars 2019, les élus de l’opposition ont décrypté le budget prévisionnel 2019 de Saint-Fargeau-Ponthierry.

Il est marqué par un manque cruel de vision d’avenir pour les Féréopontains.

Voici leur analyse.


Aucune vision pour les Féréopontains

Quelques commentaires sur ce budget qui va illustrer de belle manière ce que nous avions indiqué depuis deux ans, à savoir que pour cette dernière présentation, il y a lieu d’ouvrir la boite à cadeaux et d’essayer de montrer tout ce qui va être fait, juste avant les élections.

Sachant que du rêve, les deux budgets précédents en ont fourni notamment à ceux qui vous ont cru avec votre politique volontariste en matière de sport (Cf rob et budget 2017 et Rob et budget 2018).

En matière de fonctionnement, comment juger un budget qui précise en dépenses qu’elles devraient baisser le 1,4% par rapport au budget 2018, quand dans le même temps, suite au compte administratif que vous avez voté, l’accroissement serait de 8,27% que l’on peut détailler entre :

  • Le poste 011 qui évolue de 9,77%, notamment sous le coup de l’externalisation massive que vous prônez.
  • Le poste 012, charges de personnel qui évolue lui de 5, 38% : ce qui paraît totalement contrecarrer votre choix politique puisque, non seulement vous externalisez de plus en plus de travaux sans qu’aucun Féréopontain ne voit vraiment une amélioration pour lui  propreté extérieure, propreté des équipements, embellissement de la ville) mais en plus vous arrivez à faire augmenter les charges de personnel (dont nous avons vu tout à l’heure que vous aviez annulé plus de 800 000 euros de budget en 2018).

Par ailleurs, nous devons certainement avoir des soucis de chiffrage sur ce poste 012 puisqu’il est indiqué dans le rapport de présentation page 19,

  • Chapitre 012 compte administratif 2017, 10 467 894 euros quand le CA que vous avez voté est de 10 689 190 euros,
  • Compte administratif 2018, 10 689 191 euros quand vous venez de voter pour valider 10 133 191 euros.

C’est à n’y rien comprendre si ce n’est vous permettre d’affirmer fièrement que les charges de personnel diminuent de 2,48 % d’un budget à l’autre.

Au budget oui, dans le virtuel, dans le réel (le compte administratif) c’est archi faux, comme les chiffres de ce tableau !

Autre point important à rappeler

Votre subvention d’équilibre au Centre municipal de santé positionnée au budget 2019 à 148 000 euros, certes en diminution de 20 000 euros par rapport au budget 2018, demeure encore quasiment trois fois plus élevée que celle versée en 2014. Et pour quels services de plus ?

Je ne m’attarderai pas à reprendre tous les points de la partie dépenses de fonctionnement sur lesquels nous aurons largement de quoi travailler lors de cette dernière année.

Par contre, sur la partie recette, évidemment que nous nous inscrirons en faux sur votre affirmation de baisser la pression fiscale.

De votre programme de campagne, il ne reste rien quant à une quelconque baisse. Vous avez eu de multiples possibilités de baisser les taux, mais vous n’en avez rien fait jusqu’à ce budget.

Vous diminuez la pression de 1,5% sur la seule chose qui vous reste possible de modifier, la taxe sur le foncier bâti.

En parallèle, dommage pour vous, toutes les bases augmentent de 2,2% amenant une nouvelle augmentation des impôts cette année.

Et si vous n’êtes pas responsable de la hausse des bases, vous aviez la possibilité au moins d’alléger d’un niveau équivalent votre taux : ce que vous ne faites pas, comme à l’accoutumée depuis 5 ans.

Après, le dernier point que nous aborderons, c’est celui de la section investissement.

Ici vous vous êtes surpassés.

Mon commentaire de l’an passé était de qu’il était impossible de croire une seule seconde à votre chiffrage, et votre compte administratif m’a donné raison, mais là…

Vous affichez 7 537 107 euros en dépenses, soit 46% de plus que l’an dernier mais surtout, 155% de plus que votre compte administratif !

Il y en a pour tout le monde, une vraie liste à la Prévert :

  • Les sportifs avec les projets de Cosec, de terrain synthétique, de rénovation de la halle…
  • Les habitants avec la rénovation du marché, la rénovation des trottoirs…. beaucoup de trottoirs mais bizarrement pas de chaussée alors qu’une simple ballade en ville permet de voir ce que cinq ans de non investissement produit…
  • Quelques travaux dans les écoles (170 000 euros sur 7 537 107, c’est quand même 2% !), mais surtout presque autant pour permettre l’aménagement du bâtiment mis à disposition des professionnels de santé (150 000), mais beaucoup moins que l’aménagement du cimetière de Saint-Fargeau (273 000)…

Dans tous les cas, je pense sans me tromper pourvoir donner rendez vous dans un an pour constater, au rythme où vous aller, que vous aurez réalisé 20% de tout cela !

Bref, cela n’appellera pas de commentaire supplémentaire en dehors de votre second cheval de bataille électoral 2014…

Le désendettement de la ville : avec un emprunt de 3 520 418 euros d’inscrit, nous repasserons à plus de 21 millions d’euros de dettes soit une charge par habitant à près de 1 500 euros (quand la moyenne nationale de la strate est de 900 euros).

Ce sera certainement un record dont vous pourrez vous féliciter tout au long de cette année, mais qui en plus du reste, nous fait voter contre votre dernier budget.

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept − 10 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.