Elections européennes : les résultats à Saint-Fargeau-Ponthierry

Le Rassemblement national est arrivé en tête des élections européennes.

A Saint-Fargeau-Ponthierry, les résultats sont les suivants.

Voici les résultats des élections européennes à Saint-Fargeau-Ponthierry.

Ils sont à l’image de ce qu’ils sont au niveau national, avec une tendance plus forte encore pour le RN. Il faut s’en inquiéter plus que jamais.

RN : 37,1%

Renaissance : 13,4%

PS-Place publique : 11%

LFI : 10,1%

LR : 7,4%

Reconquête : 6,1%

EELV : 4,3%

Emmanuel Macron a décidé de dissoudre l’Assemblée nationale et de convoquer des élections législatives. Elles se tiendront le 30 juin et le 7 juillet.

La perspective d’une extrême droite encore plus puissante à l’Assemblée nationale est réelle.

Dès à présent, mobilisons-nous !

Bords de Seine : réunion publique jeudi 16 mai 2024

Le réaménagement de la friche industrielle des Bords de Seine suscite de nombreuses questions.

Les Féréopontains s’interrogent, s’inquiètent parfois.  Beaucoup de rumeurs circulent dans la ville, alimentées sur les réseaux sociaux par des fausses informations distillées notamment par l’opposition municipale et relayées sans recul par certaines associations.

Pour répondre à toutes les interrogations, la municipalité vous invite à une réunion publique.

Elle aura lieu le jeudi 16 mai 2024, à 19h30, à l’hôtel de ville.

Pourquoi la réhabilitation de la friche industrielle Leroy-Henkel a mis tant de temps à se concrétiser ? Quel projet était promis par l’ancienne majorité municipale ? Quel futur a été imaginé par la maire Séverine Félix-Boron et son équipe pour transformer ce site historique de la commune, loin de l’urbanisation démesurée engagée entre 2014 et 2020 ?

Venez poser toutes vos questions aux élus dans ce temps d’échange et d’écoute.

© mairie de Saint-Fargeau-Ponthierry

Un éco-festival pour éveiller les consciences

Nous vous en parlons depuis déjà plusieurs mois… Le voilà !

L’éco-festival approche !

Il se déroulera du 30 mars au 6 avril, à l’Espace culturel des 26 Couleurs, organisé en partenariat entre les Amis des 26 couleurs et RPA, avec l’appui de la municipalité.

L’éco-festival, c’est une semaine de projections, rencontres et débats en lien avec la transition écologique. Une semaine qui vous invite à découvrir, à vous informer, à débattre autour des menaces qui pèsent sur notre environnement et à ouvrir les chemins des possibles. Une semaine pour tous les publics. Les scolaires y ont une large leur place.

Le samedi 30 mars, RPA vous invite à un après-midi sur le thème « L’eau douce, un bien commun en péril ».

Une thématique d’une actualité criante, en France et dans de nombreux pays. Une conférence-débat abordera la problématique au niveau de la planète, de la France et à Saint-Fargeau-Ponthierry avec des propositions de solutions. Cette conférence sera suivie de la projection d’un documentaire, à 17h30 : « La rivière », du réalisateur Dominique Marchais, un film de 2023.

« Entre Pyrénées et Atlantique coulent des rivières puissantes qu’on appelle les gaves. L’activité humaine y bouleverse le cycle de l’eau et la biodiversité. Un monde fascinant fait de beauté et de désastre. »

D’autres conférences vous sont proposées sur l’agriculture et l’alimentation le mercredi 3 avril, sur les énergies le jeudi 4 avril, ou encore sur la pollution lumineuse le vendredi 5 avril.

Des documentaires et des films de fiction sont également au programme, « Les Algues vertes« , de Pierre Jolivet le dimanche 31 mars, « Ponyo sur la falaise« , d’Hayao Miyazaki le mardi 2 avril, « Animal« , de Cyril Dion le vendredi 5 avril, ou encore « La promesse verte« , d’Edouard Bergeron le vendredi 5 avril.

Et un atelier de sciences participatives est programmé le samedi 6 avril à 13h30, « Curieux de nature », pour apprendre à reconnaître les plantes sauvages environnantes. La séance sera suivie d’une balade aux alentours avec un naturaliste.

© Les Amis des 26 Couleurs
  • Il est également disponible ici

N’hésitez pas diffuser largement ce programme autour de vous.

Comme le confie Jean Morlais, l’adjoint à la Transition écologique de Saint-Fargeau-Ponthierry, « cet Éco-festival va dans le sens de l’histoire. Continuons à éveiller les consciences et à accompagner les changements d’habitudes pour réussir la transition écologique dans laquelle notre monde est engagé ! »

Nous vous espérons nombreux durant cette semaine de tous les possibles !

Ensemble, cultivons notre futur !

2024 : RPA vous adresse ses meilleurs vœux !

2024 est là ! Et avec elle, les vœux, les espoirs, les craintes… les bonnes résolutions, les incertitudes….

Souhaitons une année lumineuse qui défie les obscurantismes, une année solidaire face au repli sur soi, une année de la sobriété énergétique face au consumérisme, une année fraternelle face au chacun pour soi…

Ces vœux paraissent, chaque année, un peu vains quand on regarde le bilan douze mois plus tard.

La guerre aux portes de l’Europe qui s’installe un peu plus, la guerre au Proche-Orient qui s’enlise, les tensions qui montent en Asie et ailleurs…. Les populismes qui progressent, en Europe mais pas seulement…. Des chemins politiques qui jouent sur les peurs, exacerbent les fantasmes, préfèrent désigner des boucs émissaires responsables de tous nos maux, plutôt que de repenser en profondeur notre démocratie.

Une planète en surchauffe

Et à côté de ça, une planète qui étouffe, un changement climatique qui s’emballe, jetant sur les routes des réfugiés climatiques comme l’ont été les migrants fuyant les persécutions.

2023 est l’année la plus chaude jamais enregistrée dans le monde, et la deuxième année la plus chaude qu’ait connu la France, après 2022. Il faut désormais s’habituer à battre ces records de chaleur presque chaque année.

Mais qu’attendent nos dirigeants pour prendre des mesures radicales ? Ils préfèrent temporiser, ménager la chèvre et le chou… y aller pas à pas…

L’an dernier, Emmanuel Macron avait osé dire : « Qui aurait pu prédire la crise climatique aux effets spectaculaires encore cet été dans notre pays ? »  Comme si les scientifiques ne tiraient pas la sonnette d’alarme depuis 40 ans. Mais le profit immédiat est plus vendeur que le bien-être des générations futures.

Alors face à ça, il nous faut encore et toujours s’informer, se mobiliser, sensibiliser pour que les choses changent.

A Saint-Fargeau-Ponthierry, engageons-nous, prenons notre part

Au mois de mars, RPA vous donne rendez-vous pendant l’éco-festival qui se déroulera du 30 mars au 5 avril.

Organisée en collaboration avec Les Amis des 26 Couleurs et avec le soutien de la municipalité, cette semaine vous invite à découvrir, à vous informer, à débattre autour des menaces qui pèsent sur notre environnement et à ouvrir les chemins des possibles. Tout au long de la semaine, des projections, des ateliers, des débats, pour tous les publics. Les scolaires y auront également leur place.

Le samedi 30 mars, RPA vous invite à une après-midi sur le thème « L’eau douce, un bien commun en péril ». Une thématique d’une actualité criante, en France et dans de nombreux pays. Une conférence-débat abordera la problématique au niveau de la planète, de la France et à Saint-Fargeau-Ponthierry avec des propositions de solutions. Cette conférence sera suivie de la projection d’un documentaire.

Alors, ensemble, cultivons notre futur !

Belle année, sobre, chaleureuse et solidaire !

Tous nos vœux, pour vous et vos proches !

Bonne année à tous !

Plan local d’urbanisme : les points remarquables

Saint-Fargeau-Ponthierry a ouvert une enquête publique sur la révision de son Plan local d’urbanisme (PLU).

Elle se tient depuis le 16 novembre et se termine le 16 décembre 2023, soit 31 jours.

Elle a pour objectifs d’informer les Féréopontains sur ce projet de révision et de recueillir leurs avis.

Pourquoi cette révision ?

Le PLU réglemente l’organisation du cadre de vie dans votre commune pour les années à venir.

En 2018, sous l’ancienne mandature, la révision du PLU avait ouvert les vannes à une urbanisation galopante non maitrisée, sans services publics nouveaux. Nous subissons encore les derniers chantiers permis par ce PLU. Ils se terminent en ce moment.

La nouvelle municipalité, conformément à ses engagements électoraux, a procédé à la révision du PLU afin d’organiser votre cadre de vie de façon harmonieuse pour les années à venir.

Ce projet présente de nombreuses dispositions très intéressantes allant dans le sens de l’amélioration de la qualité de vie, de l’harmonie de notre commune. En voici les points importants.

POINTS IMPORTANTS EXTRAITS DU PLU

La protection agricole et naturelle

  • réduction des possibilités d’urbanisation de 45 ha à 7 ha
  • réduction des zones à urbaniser de 21 ha à 1,5 ha

Retrouver une qualité urbaine

En quartier pavillonnaire :

  • réduction de l’emprise au sol maxi de 200 m² par construction (400 m² pour les constructions en RDC)
  • réduction de la hauteur maximale de R+3 à R+1+C
  • retour en zone pavillonnaire de la rue Beaufils et du secteur de la chapelle de Jonville

En centre-ville,

  • le long de l’avenue de Fontainebleau, réduction de la hauteur maximale de R+5 (rez-de-chaussée plus 5 étages) à R+2+C (rez-de-chaussée plus 2 étages plus combles)
  • imposer du pavillonnaire en centre-ville en partie arrière des opérations

A Jonville

  • suppression de la zone à urbaniser pour une importante zone pavillonnaire (150 logements !) à l’ouest de la rue de la plaine

Maintenir les commerces, les services et la diversité des logements

  • interdire le commerce en entrée de ville et en zone d’activité pour le réserver au centre-ville et centre de hameau
  • le long de l’avenue de Fontainebleau, en centre-ville, obligation de créer un commerce si l’opération immobilière a plus de 500 m²
  • obligation de conserver les grands équipements sanitaires ou sociaux existants
  • dans les opérations de plus de 10 logements, obligation d’un minimum de logement social (entre 20 % et 25%), mais aussi d’un maximum (entre 40 et 50 %)

Protection des boisements et îlots de fraîcheurs

  • l’accès d’un terrain sur la voirie,  s’il implique la suppression d’un arbre d’alignement, est interdit
  • dans Villers, Les Grands Cèdres et quelques grands terrains arborés, création d’espaces boisés protégés imposant la prise en compte des arbres pour localiser la construction
  • obligation d’avoir 60 cm mini de terre pour les terrasses végétalisées

Gestion de l’eau et de sa ressource

  • protection des zones inondables de Moulignon et Auxonettes
  • protection des mouillères et des mares ainsi que de leurs abords
  • obligation d’infiltration à la parcelle y compris pour les voiries nouvelles
  • obligation de citerne enterrée de récupération eaux de pluie d’au moins 3 m³ pour les constructions nouvelles

Pourquoi est-il important de donner son avis ?

Si vous approuvez ces dispositions, il est important que vous alliez soutenir la mise en œuvre de ce projet en allant le notifier à la commissaire enquêtrice.

Avec cette révision du PLU, nos élus tiennent leurs engagements électoraux. Soutenons-les.  

Pour donner à ce projet toute sa légitimité, les avisa favorables des Féréopontains doivent être le plus nombreux possible pour éviter que seuls les opposants au projet le fassent et que cela retarde sa mise en œuvre.

L’enquête publique permet d’émettre des remarques, des critiques, d’amender le projet. Mais il sert également à évaluer l’adhésion des habitants à un projet fondamental pour leur cadre de vie futur.

Comment s’exprimer ?

Vous pourrez manifester votre adhésion à ce projet et votre souhait qu’il permette un meilleur cadre de vie auprès de la commissaire enquêtrice pendant toute la durée de l’enquête :

  • soit en consignant votre adhésion directement sur le registre d’enquête
  • soit par écrit avec accusé de réception, à l’adresse postale de la mairie 185 avenue de Fontainebleau, 77310 Saint-Fargeau-Ponthierry
  • soit en les déposant contre reçu en mairie à la commissaire enquêtrice qui, après en avoir pris connaissance, les annexera au registre d’enquête
  • soit par courriel, à l’adresse suivante : amduquenne@saint-fargeau-ponthierry.f

Un registre dématérialisé est en ligne pour recueillir les observations.

Des permanences en mairie

La commissaire-enquêtrice reçoit le public à la mairie de Saint-Fargeau-Ponthierry, 185 avenue de Fontainebleau, afin de recueillir les observations et propositions écrites et orales lors des permanences. Deux premières permanences ont eu lieu les 16 et 25 novembre. Il reste deux dates.  

  • Le lundi 4 décembre 2023 de 14h à 17h
  • Le vendredi 15 décembre 2023 de 14h à 17h

La révision du Plan local d’urbanisme, tenant compte des avis du public et du rapport de la commissaire enquêtrice, sera soumis à la délibération du conseil municipal.

Le président de RPA, Jacques Dérognat

Plan local d’urbanisme : Saint-Fargeau-Ponthierry ouvre une enquête publique

Saint-Fargeau-Ponthierry lance la révision de son Plan local d’urbanisme (PLU) !

Le PLU définit notamment les règles d’aménagement et le droit des sols, indique les secteurs constructibles, ou encore les zones qui doivent rester naturelles.

Après la révision de 2018, sous l’ancienne mandature, qui a ouvert les vannes à une urbanisation non-maîtrisée, la municipalité actuelle se fixe plusieurs objectifs pour cette nouvelle révision, et notamment :

  • Freiner le rythme des constructions en limitant l’accueil des logements à la capacité des équipements et ainsi mieux maîtriser le développement démographique
  • Equilibrer les équipements structurants sur la ville, préserver les entrées de ville et notamment la plaine de Tilly
  • Favoriser l’économie de proximité
  • Gérer les risques d’inondation
  • Développer les mobilités douces
  • Protéger les cœurs d’îlots boisés ou de jardins.

Venez donner votre avis

La commune ouvre donc une enquête publique sur la révision du PLU.

Elle se tiendra du 16 novembre au 16 décembre 2023, pour une durée de 31 jours. Elle a pour objectifs d’informer les Féréopontains et de recueillir leurs avis sur ce projet de révision.

Vous pourrez adresser vos observations écrites et vos propositions à la commissaire enquêtrice pendant toute la durée de l’enquête :

  • soit en consignant vos observations directement sur le registre d’enquête
  • soit par écrit avec accusé de réception, à l’adresse postale de la mairie, 185 avenue de Fontainebleau, 77310 Saint-Fargeau-Ponthierry
  • soit en les déposant contre reçu en mairie à la commissaire enquêtrice qui, après en avoir pris connaissance, les annexera au registre d’enquête
  • soit par courriel, à l’adresse suivante : amduquenne@saint-fargeau-ponthierry.fr

Un registre dématérialisé sera également mis en ligne pour recueillir les observations, propositions et contre-propositions.

Des permanences en mairie

La commissaire-enquêtrice recevra le public à la mairie de Saint-Fargeau-Ponthierry, 185 avenue de Fontainebleau, afin de recueillir les observations et propositions écrites et orales lors des permanences qui seront tenues à ces dates.

  • Le jeudi 16 novembre 2023 de 9h à 12h
  • Le samedi 25 novembre 2023 de 9h à 12h
  • Le lundi 4 décembre 2023 de 14h à 17h
  • Le vendredi 15 décembre 2023 de 14h à 17h

A l’issue de l’enquête, les conclusions du commissaire enquêteur seront tenues à la disposition du public au service urbanisme de la ville pendant une durée d’un an.

Le Plan local d’urbanisme, amandé des différents avis du public et du rapport de la commissaire enquêtrice sera soumis à la délibération du conseil municipal.

Bords de Seine : le projet se limitera à 595 logements maximum

Le projet de réaménagement des Bords de Seine se limitera à 595 logements maximum au terme d’un travail de longue haleine, ramenant le projet initial démesuré à un niveau plus raisonnable. C’est ce que vient d’annoncer Séverine Félix-Boron, la maire de Saint-Fargeau-Ponthierry.

Grâce à un travail auprès des différents partenaire de la commune, les 805 logements prévus ont pu être réduit. Pour mémoire, le projet initial voulu par l’ancienne municipalité menée par Jérôme Guyard devait atteindre, à terme, 1 500 logements.

Alors que les colistiers de monsieur Guyard critiquent un projet qu’ils ont eux-mêmes validé, l’équipe de Séverine Félix-Boron tient ses promesses en limitant son impact. C’est ce qu’elle avait annoncé dès son élection en 2020.

Alors qu’une association locale, dont le bureau a été investi par l’opposition municipale, s’agite en surfant sur les peurs, la mairie agit. Et elle continuera.


Le communiqué de la municipalité !

La friche industrielle située en bords de Seine et laissée à l’abandon doit être résorbée.

Pour cela, la précédente équipe municipale a trouvé comme seule solution d’engager la commune dans une première tranche de 805 logements (avec des bâtiments à 6 ou 7 étages) devant se poursuivre à terme pour atteindre environ 1 500 logements, sans que ni Ademaj ni les représentants institutionnels n’y trouvent alors à redire !

Ces orientations ont été adoptées par le Conseil municipal en date du 24 juin 2019 et ont donné suite à une présentation publique à laquelle assistait l’association Ademaj.

Mais l’équipe municipale actuelle ne s’y résout pas. Depuis le début elle se bat !

Après avoir obtenu une aide de l’Etat de 3,5 Millions d’Euros, et une aide de 700 000 euros de la Région, elle a œuvré au maintien des bâtiments d’activités, rempart à une augmentation du nombre de logements.

De très récents contacts avec nos partenaires nous permettent d’envisager de revoir le projet de nos prédécesseurs à la baisse sans trop risquer de perdre des financements.

La municipalité va donc désormais pouvoir œuvrer pour un programme diminué de plus de 200 logements, soit 595 logements maximum, avec une première tranche se limitant à environ 440 logements et rechercher activement des aides supplémentaires auprès des collectivités et organismes publics qui nous permettront d’absorber tout ou partie des 6 millions d’euros qu’engendrent cette diminution de plus de 200 logements.

Retrouvez ici le communiqué de presse de la municipalité ainsi que la vidéo de madame la maire.

La vidéo de Séverine Félix-Boron

A lire ou relire :

RPA Infos spécial Bords de Seine – février 2022

Bords de Seine : où est le projet alternatif d’Ademaj ?

Plan local d’urbanisme : trois réunions publiques cette semaine

La municipalité vous invite cette semaine à participer aux réunions publiques organisées dans le cadre de la révision du Plan local d’urbanisme (PLU).

Trois conseils de hameaux de présentation du Projet d’aménagement et de développement durable (PADD) sont prévus en présence de plusieurs élus.

  • Mercredi 25 janvier, de 18h30 à 20h30

JONVILLE / MOULIGNON-AUXONNETTES : salle Henry Chaudey, aux Communs de Moulignon, allée de l’abeille

  • Jeudi 26 janvier, de18h30 à 20h30

PONTHIERRY / BORDES : salle Janine Frojet, à la résidence autonomie Les Heures claires, 15 rue des prés

  • Vendredi 27 janvier, de 18h30 à 20h30

SAINT-FARGEAU / TILLY : salle des mariages de l’hôtel-de-ville, 185 avenue de Fontainebleau

Venez vous informer et vous exprimer !

© Saint-Fargeau-Ponthierry
1 2 3 40