Les Féréopontains volontaires pour préparer l’avenir de leur commune

Samedi 13 avril, les élus de l’opposition ont réuni des Féréopontains de tous les âges pour imaginer comment sortir du mandat le plus catastrophique de notre histoire communale.  La salle était pleine et les échanges riches autour d’une question : comment préparer une véritable alternative ?

Alors que l’équipe municipale, à l’image du maire, a supprimé tout échange avec les habitants et a fait de la non-participation de la population à la vie communale un principe, le renouveau de la démocratie participative a été largement plébiscité. Les outils de communication prenant en compte l’évolution des technologies et des pratiques d’expression ont été mis en avant.

Les participants ont fait plusieurs constats : mépris de l’environnement, accélération de l’urbanisation sans aucun contrôle, détachement de la municipalité du Parc Naturel du Gâtinais, mise à la poubelle de l’agenda 21 élaboré collectivement et validé à l’unanimité…

Face à cet état des lieux, l’appel à prendre des mesures locales engageant vraiment notre ville dans la transition écologique est apparue comme une priorité.

Un constat sans appel

Les réflexions se sont également portées sur le centre-ville. Il est ressenti comme étant en plein démantèlement, après avoir été conforté pendant des années, avec l’installation d’équipements publics, ou la revitalisation du commerce de proximité. Les échanges ont aussi abordé la place de notre commune dans l’agglomération melunaise qui pousse à valoriser nos espaces périphériques au profit, avant tout, des attentes des promoteurs immobiliers. Notre entrée de ville en est l’illustration.

Le délaissement du service public et son assouvissement à des intérêts privés a été beaucoup commenté. La destruction de la mairie et sa conséquence – éloignement des services à la population – en est un des tristes exemples.

Enfin, l’indifférence aux fondamentaux du quotidien, tels que les habitants sont en droit d’attendre de leur collectivité, ont été rappelés. Propreté, sécurité, réfection des routes, entre autres, doivent redevenir des priorités organisées, programmées et efficacement traitées.

Mobilisation

Cette réunion majeure, samedi dernier, en appellera d’autres. Les Féréopontains sont de plus en plus mobilisés pour sortir de cet engrenage voulu par le maire et son équipe qui nous mènent dans le trou… sous les gravats !

Beaucoup, devant le désastre de la gestion de la municipalité, ont choisi de quitter la commune où ils ne se reconnaissent plus et dans laquelle ils estiment ne plus avoir leur place.

Pourtant, il existe d’autres orientations.

Après 2h 30 de riches débats, le message de conclusion est essentiel :

un autre choix est possible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.