Législatives : un second tour porteur d’espoir

Le Nouveau Front populaire est arrivé ce dimanche en tête du second tour des élections législatives. Ce soir, il remporte entre 177 et 192 sièges dans la future Assemblée nationale, devant Ensemble (la majorité présidentielle sortante), crédité de 152 à 158 sièges. Le danger d’un gouvernement dirigé par le Rassemblement national est écarté. L’extrême droite est créditée de 138 à 145 sièges.

Le Nouveau Front populaire va devoir à présent mettre en œuvre l’espoir qu’il a fait naître dans le pays.

Sur la 1ère circonscription de Seine-et-Marne, c’est également le Nouveau Front populaire qui l’a emporté. Arnaud Saint-Martin a été élu avec 37,71% des voix, devant le LR-RN Théo Michel crédité de 35,83% des voix. La députée sortante MoDem Aude Luquet, qui avait fait le choix de se maintenir au risque de faire élire l’extrême droite, sort par la petite porte. Elle récolte 26,46% des voix.

© NFP

Arnaud-Saint-Martin a maintenant la responsabilité de porter les problématiques de notre territoire à l’Assemblée nationale.

A Saint-Fargeau-Ponthierry, les résultats sont plus inquiétants. C’est le parachuté LR Théo Michel, soutenu par l’extrême droite RN, qui est en tête. Il a obtenu 42,56% des suffrages. Arnaud Saint-Martin, pour le Nouveau Front populaire, est crédité de 28,81% des voix. Aude Luquet, représentante de la Macronie, a obtenu 28,64%.

Le score de l’extrême droite sur notre commune doit aujourd’hui nous interroger et nous mobiliser.

Œuvrons tous ensemble pour que l’espoir porté au niveau national soit effectif, aussi, à Saint-Fargeau-Ponthierry. Pour le bien-être de tous les Féréopontains.

Second tour des législatives : vers un nouvel espoir

Il y a aura finalement trois candidats au second tour des élections législatives dimanche dans notre circonscription.

Arnaud Saint-Martin, pour le Nouveau Front populaire, arrivé en tête dimanche dernier avec 33,1% des voix, le candidat LR-RN Téo Michel, deuxième avec 32,95% des voix, et la députée sortante, la MoDem Aude Luquet, représentante de la majorité présidentielle sortante, qui a obtenu 29,04% des suffrages.

Aude Luquet maintient sa candidature. C’est son droit.

Gabriel Attal avait pourtant appelé lundi les candidats du camp présidentiel arrivés en troisième position à se retirer pour empêcher l’extrême droite d’obtenir « les pleins pouvoirs ». 81 candidats de la majorité se sont ainsi retirés.

Le RN en embuscade

Mais du côté d’Horizons ou du MoDem, la consigne du Premier ministre est moins entendue, notamment quand c’est un candidat LFI qui représente le Nouveau Front populaire.

Le front républicain contre le RN semble impossible pour certain. Et notamment pour Aude Luquet qui, par sa présence au second tour, fait courir le risque qu’un LR rallié au RN soit élu. Théo Michel, banquier fiscaliste chez Rothschild, parachuté depuis Paris, ne connaissant rien de notre territoire, pourrait dimanche accéder à l’Assemblée nationale.

La mobilisation pour un nouvel espoir

Alors dimanche 7 juillet, il n’y a pas d’autre choix possible que le Nouveau Front populaire. Arnaud Saint-Martin et sa suppléante Fatiya Amnad-Mothay sont les seuls à même de redonner de l’espoir à toutes les Françaises et tous les Français, pour mettre en œuvre le projet de justice sociale et écologique du Nouveau Front Populaire, pour défendre l’antiracisme, le bien vivre ensemble et nos valeurs universelles de Liberté, d’Égalité et de Fraternité de la République sociale.

Et pour amplifier la mobilisation, ils vous convient à un grand meeting de fin de campagne.

Il a lieu ce mercredi 3 juillet, à la Maison des associations Jean XXIII de Melun, 27 rue Edmond Michelet.

Un autre monde est toujours possible !

© NFP
© NFP

législatives 2024 : les résultats

Le premier tour des élections législatives a livré ses résultats.

Le RN domine le scrutin avec 33,2%) des voix, devant le Nouveau Front populaire (28,1%). Le camp d’Emmanuel Macron ne récolte que 21% des suffrages.

1ère circonscription de Seine-et-Marne : le Nouveau Front populaire en tête

Dans notre circonscription, la 1ère de Seine-et-Marne, c’est Arnaud Saint-Martin, pour le Nouveau Front populaire, qui est arrivé en tête, avec 33,1% des voix. Il devance le candidat LR-RN Téo Michel, crédité de 32,95% des voix. La députée sortante MoDem Aude Luquet, représentante de la majorité présidentielle sortante, récolte 29,04% des suffrages.

A Saint-Fargeau-Ponthierry, le danger de l’extrême droite est encore plus prégnant. C’est l’alliance contre nature entre LR et le RN qui est en tête. Le candidat parachuté Théo Michel récolte 40,04%. La MoDem Aude Luquet est créditée de 29,52% et Arnaud Saint-Martin, pour le Nouveau Front populaire, obtient 25,48% des voix.

Quid du second tour ?

Ces trois candidats peuvent se maintenir au second tour.

Le président de la République Emmanuel Macron a appelé à « un large rassemblement clairement démocrate et républicain pour le second tour ». De son côté, le Premier ministre Gabriel Attal a déclaré que « pas une voix ne doit aller au Rassemblement national. Il est de notre devoir moral d’empêcher le pire d’arriver ». Que fera Aude Luquet sur la circonscription ?

Quelle que soit la décision de la députée sortante, un seul objectif doit maintenant être visé : l’élection d’Arnaud Saint-Martin pour porter le projet du Nouveau Front populaire, le seul à même de redonner de l’espoir à toutes les Françaises et tous les Français, quelle que soit leur origine ou leur condition sociale.

La mobilisation se poursuit

Plus que jamais, soyons mobilisés pour porter l’espoir à l’Assemblée nationale.  

Le message d’Arnaud Saint-Martin :

« DIMANCHE PROCHAIN TRANSFORMONS L’ESSAI EN VICTOIRE

Plus que jamais nous pouvons faire basculer la circonscription et accomplir une victoire historique. Nous pouvons envoyer un député de combat à l’Assemblée nationale, pour mettre en œuvre le projet de justice sociale et écologique du Nouveau Front Populaire, pour défendre l’antiracisme, le bien vivre ensemble et nos valeurs universelles de Liberté, d’Égalité et de Fraternité de la République sociale, menacée par le projet diviseur et xénophobe du Rassemblement national.

Nous appelons au sursaut républicain, et demandons solennellement à la députée sortante arrivée en troisième position, madame Aude Luquet, de retirer sa candidature comme l’a préconisé le président de la République Emmanuel Macron. »

Législatives 2024 : RPA prend position pour le Nouveau Front populaire

Le premier tour des élections législatives anticipées approche. Dans une semaine, nous serons amenés à nous prononcer pour un choix de société.

Après le séisme politique des européennes, il faut réagir et se mobiliser. La perspective d’une extrême droite encore plus puissante à l’Assemblée nationale avec l’éventualité qu’elle devienne majoritaire et gouverne le pays doit nous interpeller.

Même à Saint-Fargeau-Ponthierry, l’extrême droite menace

A Saint-Fargeau-Ponthierry, les résultats ont été à l’image de ce qu’ils sont au niveau national, avec une tendance plus forte encore pour le RN. Il faut s’en inquiéter plus que jamais.

D’autant que le RN n’est plus seul. Reconquête est sur la même ligne, en plus dévastateur encore. A côté, les Républicains ont franchi la ligne rouge. Avec l’accord passé avec le RN par Eric Ciotti, le président contesté des LR, le parti héritier du gaullisme, s’est déshonoré.

A Saint-Fargeau-Ponthierry, l’extrême droite a cessé de se cacher depuis longtemps. Elle siégeait sans le dire au conseil municipal entre 2014 et 2020. Elle est aujourd’hui toujours présente dans l’opposition.

Pour les législatives, sur notre circonscription, le candidat LR Théo Michel, l’un des vice-présidents du parti, a fait alliance avec le RN.

A noter que le maire de Seine-Port, le LR Vincent Paul-Petit, a aussi été investi par le RN. Vincent Paul-Petit est conseiller départemental de notre canton, adoubé par l’opposition municipale de Saint-Fargeau-Ponthierry.

Le Nouveau Front populaire pour redonner espoir

Il n’y a pas à tergiverser.

A RPA, nous sommes de sensibilités diverses. Mais face à ce danger et cette urgence, nous réaffirmons notre attachement à une France forte, républicaine, solidaire, progressiste, humaniste, multiple et riche de ses diversités. Les valeurs défendues par l’extrême droite –  RN, Reconquête, LR – sont donc en totale contradiction avec les nôtres.

Emmanuel Macron a joué avec le feu. Sa politique depuis 7 ans, les éléments de langage employés depuis des années, et plus encore depuis le scrutin des européennes, ont déroulé le tapis rouge à l’extrême droite.

La députée sortante MoDem-Renaissance Aude Luquet est comptable de la situation. Comme elle est comptable des attaques sociales de la politique du gouvernement, réforme des retraites ou de l’assurance chômage notamment. Elle n’a donc plus de crédit pour défendre les intérêts de notre territoire.

C’est donc en toute logique que RPA soutient le Nouveau Front populaire. Son programme est le seul capable de redresser la France et de redonner de l’espoir à toutes les Françaises et tous les Français, quelle que soit leur origine ou leur condition sociale.

C’est Arnaud Saint-Martin qui portera le projet du Nouveau Front populaire sur notre circonscription avec sa suppléante Fatiya Ammad-Mothay.

En 2022, il s’en est fallu de peu pour qu’Arnaud Saint-Martin accède à l’Assemblée nationale.

Le 30 juin, donnons-lui nos voix pour ouvrir une nouvelle page d’espoir pour notre pays.

Elections législatives : vote par procuration

Les élections législatives anticipées se dérouleront les 30 juin et 7 juillet prochain.

La décision d’Emmanuel Macron de dissoudre l’Assemblée nationale après les résultats des européennes et de convoquer en urgence de nouvelles élections prend un peu tout le monde de court.

Beaucoup d’électeurs ne pourront peut-être pas s’organiser pour être présents pour ce nouveau scrutin.

Face à la perspective d’une extrême droite encore plus puissante à l’Assemblée nationale, en passe de gouverner demain s’il n’y a pas un sursaut de chacun, la mobilisation du plus grand nombre est vitale.

Si vous êtes absent ce jour-là ou si vous ne pouvez pas vous déplacer pour aller voter, vous pouvez participer au scrutin en votant par procuration.

Il est encore temps de faire la démarche.

Comment faire ?

  • En remplissant le formulaire en ligne, puis en le déposant à la police, à la gendarmerie ou au tribunal judiciaire
  • En remplissant le formulaire papier disponible à la police, à la gendarmerie ou au tribunal judiciaire
  • Ou en faisant une procuration entièrement en ligne avec une identité certifiée France Identité

Toutes ces informations sont à retrouver sur le site Service public

Elections européennes : les résultats à Saint-Fargeau-Ponthierry

Le Rassemblement national est arrivé en tête des élections européennes.

A Saint-Fargeau-Ponthierry, les résultats sont les suivants.

Voici les résultats des élections européennes à Saint-Fargeau-Ponthierry.

Ils sont à l’image de ce qu’ils sont au niveau national, avec une tendance plus forte encore pour le RN. Il faut s’en inquiéter plus que jamais.

RN : 37,1%

Renaissance : 13,4%

PS-Place publique : 11%

LFI : 10,1%

LR : 7,4%

Reconquête : 6,1%

EELV : 4,3%

Emmanuel Macron a décidé de dissoudre l’Assemblée nationale et de convoquer des élections législatives. Elles se tiendront le 30 juin et le 7 juillet.

La perspective d’une extrême droite encore plus puissante à l’Assemblée nationale est réelle.

Dès à présent, mobilisons-nous !

Bords de Seine : réunion publique jeudi 16 mai 2024

Le réaménagement de la friche industrielle des Bords de Seine suscite de nombreuses questions.

Les Féréopontains s’interrogent, s’inquiètent parfois.  Beaucoup de rumeurs circulent dans la ville, alimentées sur les réseaux sociaux par des fausses informations distillées notamment par l’opposition municipale et relayées sans recul par certaines associations.

Pour répondre à toutes les interrogations, la municipalité vous invite à une réunion publique.

Elle aura lieu le jeudi 16 mai 2024, à 19h30, à l’hôtel de ville.

Pourquoi la réhabilitation de la friche industrielle Leroy-Henkel a mis tant de temps à se concrétiser ? Quel projet était promis par l’ancienne majorité municipale ? Quel futur a été imaginé par la maire Séverine Félix-Boron et son équipe pour transformer ce site historique de la commune, loin de l’urbanisation démesurée engagée entre 2014 et 2020 ?

Venez poser toutes vos questions aux élus dans ce temps d’échange et d’écoute.

© mairie de Saint-Fargeau-Ponthierry

Un éco-festival pour éveiller les consciences

Nous vous en parlons depuis déjà plusieurs mois… Le voilà !

L’éco-festival approche !

Il se déroulera du 30 mars au 6 avril, à l’Espace culturel des 26 Couleurs, organisé en partenariat entre les Amis des 26 couleurs et RPA, avec l’appui de la municipalité.

L’éco-festival, c’est une semaine de projections, rencontres et débats en lien avec la transition écologique. Une semaine qui vous invite à découvrir, à vous informer, à débattre autour des menaces qui pèsent sur notre environnement et à ouvrir les chemins des possibles. Une semaine pour tous les publics. Les scolaires y ont une large leur place.

Le samedi 30 mars, RPA vous invite à un après-midi sur le thème « L’eau douce, un bien commun en péril ».

Une thématique d’une actualité criante, en France et dans de nombreux pays. Une conférence-débat abordera la problématique au niveau de la planète, de la France et à Saint-Fargeau-Ponthierry avec des propositions de solutions. Cette conférence sera suivie de la projection d’un documentaire, à 17h30 : « La rivière », du réalisateur Dominique Marchais, un film de 2023.

« Entre Pyrénées et Atlantique coulent des rivières puissantes qu’on appelle les gaves. L’activité humaine y bouleverse le cycle de l’eau et la biodiversité. Un monde fascinant fait de beauté et de désastre. »

D’autres conférences vous sont proposées sur l’agriculture et l’alimentation le mercredi 3 avril, sur les énergies le jeudi 4 avril, ou encore sur la pollution lumineuse le vendredi 5 avril.

Des documentaires et des films de fiction sont également au programme, « Les Algues vertes« , de Pierre Jolivet le dimanche 31 mars, « Ponyo sur la falaise« , d’Hayao Miyazaki le mardi 2 avril, « Animal« , de Cyril Dion le vendredi 5 avril, ou encore « La promesse verte« , d’Edouard Bergeron le vendredi 5 avril.

Et un atelier de sciences participatives est programmé le samedi 6 avril à 13h30, « Curieux de nature », pour apprendre à reconnaître les plantes sauvages environnantes. La séance sera suivie d’une balade aux alentours avec un naturaliste.

© Les Amis des 26 Couleurs
  • Il est également disponible ici

N’hésitez pas diffuser largement ce programme autour de vous.

Comme le confie Jean Morlais, l’adjoint à la Transition écologique de Saint-Fargeau-Ponthierry, « cet Éco-festival va dans le sens de l’histoire. Continuons à éveiller les consciences et à accompagner les changements d’habitudes pour réussir la transition écologique dans laquelle notre monde est engagé ! »

Nous vous espérons nombreux durant cette semaine de tous les possibles !

Ensemble, cultivons notre futur !

1 2 3 50