Premier conseil municipal : du changement et de l’action

La nouvelle municipalité de Saint-Fargeau-Ponthierry s’est mise au travail sans attendre. Comme elle s’y était engagée pendant la campagne, la maire Séverine Félix-Boron et l’ensemble de son équipe de la liste « Ensemble et autrement » ont déjà engagé des premières mesures.

Lors du premier conseil municipal du vendredi 10 juillet, plusieurs actes forts ont été présentés et votés.

Pour soulager les familles éprouvées par l’épidémie de Covid-19, la municipalité a acté le remboursement des prestations municipales déjà payées mais qui n’ont pu être assurées pendant la crise sanitaire.

Un soutien aux professionnels de santé occupant des locaux municipaux a été voté. Ils seront exonérés des loyers jusqu’au 30 septembre.

Pour aider les médecins du centre de santé, deux assistants médicaux vont être recrutés pour leur permettre d’avoir plus de temps pour accueillir leurs patients.

Autre mesure : l’accompagnement du redressement du commerce local. Les bars, restaurants, brasseries ont été durement touchés par le confinement. Ils pourront ouvrir de nouveaux espaces gratuitement et bénéficieront d’exonérations jusqu’au 31 décembre 2020.

La révision du PLU a aussi été lancée. L’objectif est notamment de limiter le nombre de constructions là où c’est encore possible et pouvoir prendre des dispositions pour prévenir les inondations.

Cette révision permettra également de réfléchir à un autre emplacement pour un nouveau collège. Une motion a même été adoptée pour rediscuter de l’implantation de ce nouvel établissement, nécessaire à notre bassin de vie. Le lieu prévu actuellement, face au collège François Villon, reste un non-sens.

Notons encore une autre décision, oh combien symbolique de cette nouvelle ère : la baisse des indemnités des élus.

Changer les pratiques

Ce premier conseil municipal a également été l’occasion pour la nouvelle majorité de tirer les leçons de la dernière campagne municipale. Elle a donc fait voter une motion pour lutter contre la violence politique et pour appeler à l’apaisement après ces mois plus que houleux.

Sur ce point-là, Jérôme Guyard a bien tenté de réécrire l’histoire. Il a semblé oublier la posture qui a été la sienne depuis sa campagne calomnieuse de 2014 jusqu’à celle de 2020 tout aussi délétère, ainsi que tout au long des six ans de son mandat, où l’opposition a essuyé dénigrements, insultes, calomnies et diffamations.

Mais gageons qu’il saura revenir à des intentions plus louables.

Faisons confiance en cela à Séverine Félix-Boron et son équipe qui se sont engagés à imposer du respect dans les échanges, un nouveau souffle, de nouvelles pratiques plus respectueuses que celles de l’équipe majoritaire précédente.

Une nouvelle ère est ouverte. Les Féréopontains vont pouvoir à nouveau être écoutés, entendus, respectés.

Ensemble et autrement : une profession de foi qui sera tenue !

Bel été à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze + onze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.