RPA ouvre ses cahiers de doléances

.

Le mouvement des « gilets jaunes » a mis en lumière la détresse d’une grande partie des Français. Leur sentiment est de ne pas être pris en compte dans le débat public.

Les citoyens ont besoin de plus de démocratie au quotidien.

Pour faire vivre cette démocratie participative, qui a pu exister à Saint-Fargeau-Ponthierry jusqu’en 2014,

RPA ouvre ses cahiers de doléances

afin de donner la parole aux Féréopontains.

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.