Quand les Féréopontains parlent…mairie et services publics

A l’écoute des citoyens pendant ces trois années, les élus de l’opposition de la liste « Avec Vous, Réussir l’Avenir », en partenariat avec « RPA », ont pris l’initiative, début janvier, d’une consultation des Féréopontains.

Par courrier, par courriel ou via les réseaux sociaux, chacun a ainsi pu s’exprimer sur ce qu’il vit, sur les services rendus, ou non, à la population, sur la manière dont la municipalité envisage la ville.

Environnement, urbanisme, éducation, culture, économie, démocratie, finances, solidarités, sécurités, sports, transports, services municipaux, tous les sujets ont été abordés par les habitants.

Quand les Féréopontains parlent…mairie et services publics

 

Très mauvais, car handicapés et personnes âgées n’y ont pas accès.

Une mairie, c’est le cœur d’un centre ville !

Je suis contre. La mairie doit être au centre de la ville.

Un terrain en zone boisée et classé a été aménagé proche de chez nous. Suite à plusieurs courriers, aucune réponse de la municipalité en retour

Décision unilatérale du maire sans consultation ni concertation avec les habitants !!!

Il n’y a pas lieu d’engager une telle action, la mairie suffisait avec une extension. Les locaux techniques pouvaient être reconstruits sur le site actuel

Je déplore le déplacement de la mairie. C est du grand n importe quoi.

Le symbole de la ville sera détruit

lA démolition de la Mairie et la construction de logements en ces lieux est une monstruosité et une in cohérence.

Éventuellement un déménagement mais pourquoi démolir notre belle Mairie aux dernières infos que j’ai obtenu il serait question de conserver la façade et pourquoi pas le bâtiment complet ?

Que faire d’un hôtel de ville aussi éloigné du centre ville nous ne pouvons même pas nous y rendre à pieds les trottoirs depuis le centre villes sont impraticables nous ne marchons plus avec des sabots. Que M le maire fasse le trajet avec des talons. Nous regrettons aussi de ne plus voir les drapeaux flotter au centre de notre ville.

Pour les personnes âgées, la mairie était beaucoup mieux en centre ville. Trop loin pour les anciens.

Une mairie doit être en centre ville près cde ses citoyens.

Pourquoi ne pas avoir fait les travaux de l’ancienne mairie ?

Mauvais pour obtenir des rendez-vous

Non à la démolition de notre jolie mairie

Ponthierry doit rester une commune moyenne, accueillante, humaine et francaise

Il y avait des réalisations à faire dans la commune plus importante que l’acquisition de ce bâtiment industriel qui dénote le mauvais goût du maire

En tant que piéton, accès impraticable et dangereux

Honte au maire pour le déplacement de la mairie !

Je ne suis pas la seule : malgré une communication dispendieuse, les gens ne sont pas convaincus du bien fondé du projet nouvelle mairie.

Trop éloignée ainsi que les autres services

Enorme bêtise avec un grand « C ». Notre Mairie était suffisamment adaptée à nos besoins. (et cette vieille Dame en plus à une âme, Elle !)

Mairie : pourquoi détruire un ensemble de bâtiments qui avait été rénové il y a peu.

Je ne sais pas

Inquiétant pour le centre de Ponthierry. Pas de transport pour aller à la mairie ?

Démolition mairie inadmissible

Contre la démolition de l’ancienne mairie.

Pas du tout d’accord, trop décentré. Pas d’accord après 25 ans à SFP, c’est de la connerie (affreux), du gâchis, autre solution.

Pourquoi démolir une mairie qui pouvait être agrandie. Cela réduirait les frais

Opération immobilière obscure

Histoire de fric au détriment des habitants

En colère contre la démolition d’un si joli bâtiment au profit d’un autre franchement laid et si difficile d’accès.

 

Destruction de la mairie : des questions en suspens

Face à l’inquiétude des habitants, et leur refus du déplacement du cœur de ville, face aux procédures juridiques qui sont engagées contre la destruction de la mairie, le maire et ses adjoints publient en urgence un journal de 16 pages, sans laisser la moindre expression aux élus de l’opposition.

Ils utilisent des propositions qui ont été faites par différents acteurs il y a quelques années. Ces propositions, considérées comme non-pertinentes, ont été refusées par la municipalité de l’époque.
Aujourd’hui, le maire s’appuie sur ces études pour justifier ses choix actuels. Il détourne ainsi l’attention pour éviter de répondre aux vraies questions que tout le monde se pose et dont on ne retrouve aucune trace dans son journal.

  • Pourquoi le déplacement des services municipaux devrait provoquer la démolition de la mairie actuelle ?
  • Pourquoi vider le centre-ville quand toutes les réflexions des plus hautes instances sur les villes de taille moyenne suggèrent l’inverse ?
  • Pourquoi refuser une mise en concurrence pour céder les meilleurs terrains de la commune en utilisant un échange-troc contraire aux intérêts de la commune ?
  • Pourquoi avoir vendu les terrains du centre-ville à 200 euros le mètre carré alors qu’une mise en concurrence aurait permis de les vendre à 350 euros voire plus ? Soit un manque à gagner pour la ville de plus de 3 millions d’euros.
  • Pourquoi agir en catimini et tout cacher, même aux élus de sa propre liste ? Exemple : Cacher le nom du promoteur qui déposait dès le 29 septembre sa demande de permis, quelques heures après la délibération du conseil municipal du 28 septembre, permettant ainsi l’échange des terrains du site mairie avec les terrains d’entrée de ville dont il n’était même pas encore propriétaire.
  • Pourquoi refuser de communiquer le projet global du promoteur en donnant le nombre total de logements à moyen terme ? 500 ? 600 ? Plus ?
  • Pourquoi une communication aussi tardive par le biais d’un journal sans qu’aucune ligne ne soit consacrée à la moindre réponse à ces 7 questions ?

Sous la pression, le maire se trouve contraint de se justifier, notamment par de fausses informations, et sans répondre à nos questions.

 

Poser les vraies questions est une exigence citoyenne partagée par le plus grand nombre.

Y répondre est une obligation pour tout dirigeant.

 

Touche pas à ma mairie !

Près de 200 personnes au rassemblement des opposants à la démolition de la Mairie de Saint-Fargeau-Ponthierry.

Une dizaine d’agents de la Police nationale. Le Parisien puis la République 77 étaient présents.
Une délégation de 6 personnes a été reçue par le Maire qui leur a fait visiter la Mairie.
Peu de réponses précises aux questions posées.
Seule nouveauté : le stade serait urbanisé dans une 2ème phase d’ici 4 ans.
Aucune réponse quant aux conséquences de l’urbanisation : il commence à y réfléchir…!

La pétition lancée par les Féréopontains a déjà rassemblée près de 1200 signatures.

Elle sera remise au maire et à ses colistiers lors du Conseil Municipal du lundi 8 févier 2016.

Des vraies réponses sont attendues. Un moratoire est nécessaire.

Monsieur le Maire entendra-t-il la colère des habitants ?

IMG_1448 IMG_1447 IMG_1446 IMG_1436 12697256_1026876164037557_8354044684037844314_omairie 2

Vidéo de ce rassemblement

La lettre des élus « spécial mairie »

La Lettre des élus de janvier est parue. Un numéro « Spécial Mairie » pour décrypter le dossier du déménagement de la mairie.

Délocaliser la mairie est une fausse bonne idée.

La mairie s’exile en entrée de ville.  A sa place, un important projet immobilier verra le jour. C’est un bouleversement dans la vie de notre commune qui touche chacun d’entre nous.

Mais la municipalité n’a pas jugé utile de vous informer. Hors des quelques éléments succincts dans son journal, aucune réunion publique d’information, aucune consultation des habitants sur ce projet monté avec précipitation et dans l’opacité la plus totale.

Dans ce numéro spécial de « La lettre des élus », vous retrouverez l’essentiel de cette réunion pour poursuivre la réflexion :

  • un historique qui montre combien la mairie et son emplacement accompagne la vie et l’évolution de notre commune.
  • l’analyse de la méthode qui place la population hors de toute décision
  • les conséquences de l’éloignement des services municipaux
  • l’inquiétude légitime que chacun peut avoir quant au silence concernant les constructions à venir sur le site de la mairie en plein centre ville
  • le coût supposé en profond décalage avec le coût zéro annoncé
  • une alternative possible avec une autre vision de ce que doit être la Ville de demain

 

Forts de ces informations, les participants à cette réunion publique ont largement débattu des suites à donner à cette soirée. En dernière page, vous trouverez les propositions qui ont émergées et qui sont faites à la municipalité afin qu’elle ne reste pas sourde aux interrogations des Féréopontains.

Elle doit engager dans les meilleurs délais la consultation nécessaire à une telle évolution de notre commune.

Tout sera ficelé pour mars 2016.

 Lettre élus JANVIER 2016

Lettre élus Janvier 2016 – Dernière minute – Page 1

Dernière minute page 2

Lettre des élus Janvier 2016 - Page 1

Lettre élus JANVIER 2016 - Dépliant Page 1

Lettre élus JANVIER 2016 - Dépliant page 2

Lettre des élus Janvier 2016 - Dernière minute Page 1

Lettre des élus Janvier 2016 - Dernière minute Page 2

 

La municipalité n’est plus propriétaire de la mairie !

Vendredi 22 janvier, 9h30…. Le nouveau propriétaire de la mairie affiche le permis de démolition et de construction, délivré le 14 janvier par le maire.

Un nouveau coup de force. Les riverains apprécieront !

Et bizarrement, le panneau avait disparu dans l’après-midi… La proximité des vœux était-elle gênante ?

Autant de précipitation, n’est-ce pas étrange?

DSCN1712

Déplacement de la mairie : les Féropontains demandent à être consultés !

Les Féréopontains se sont encore déplacés en nombre le jeudi 14 janvier à la 3ème réunion publique des élus minoritaires.

Objectif : s’informer, débattre et échanger sur le déménagement de la mairie et ses conséquences, l’urbanisation de l’entrée de ville et du centre ville.
Beaucoup de questions et d’inquiétudes face à un projet mené dans la précipitation et la plus grande opacité.

Les habitants ont clairement affirmé leur volonté d’être mieux informé par la municipalité et consulté sur ce dossier qui modifiera profondément le visage de notre commune et fragilisera lourdement ses finances.

Mais le débat démocratique ferait-il peur au maire ?

  • Retour en image et en vidéo sur cette soirée.

 

 

Image1

6_IMGP0928ret

8_IMGP0937ret