A VOTRE ECOUTE : Les Féréopontains ravis de pouvoir s’exprimer.

C’était une première … ce fut une réussite !

C’était un samedi matin joliment ensoleillé, propice à la flânerie, et à la discussion !

Ce 25 juin 2016, la première édition de « A Votre Ecoute » avait l’ambition de susciter le dialogue entre les habitants, les conseillers municipaux élus minoritaires et les adhérents de RPA.

Et ce fut une belle réussite ! Tous ont répondu présents. Les élus, omniprésents, répondant aux multiples questionnements, Les adhérents de RPA, heureux de pouvoir échanger avec un si grand nombre de concitoyens, Les habitants surpris et ravis qu’il leur soit demandé de s’exprimer en tant que citoyens de la commune… ce qu’ils n’ont pas manqué de faire ! Mais il est vrai que les lieux et les temps d’expression leur manquent cruellement depuis deux ans.

Les Féréopontains ravis de pouvoir s’exprimer

Pendant trois heures, les échanges furent animés et chaleureux reflétant le plaisir de pouvoir s’exprimer. Beaucoup ont pris le temps de le faire par écrit : 70 personnes exactement se sont emparées du stylo pour donner leur avis sur l’état de la commune et la politique menée par la municipalité.

En tête bien évidemment, le délaissement de l’espace public :

« une ville jamais aussi sale », « état des routes inadmissible », « espaces verts en friche »…

Les Féréopontains ne sont pas tendre non plus en ce qui concerne l’urbanisation de la commune :

« trop de constructions », « incidence des centaines de logements sur la circulation et la pollution », « manque de transports de proximité »…

Mais les habitants font également des suggestions dont la municipalité ferait bien de s’inspirer :

« ne touchez pas à ma mairie », « mise en œuvre de l’Agenda 21 », « réunion sur le handicap », « maintien du parc Sachot tel qu’il est »…

Impossible bien sûr de tout rapporter ici. Mais si vous le désirez, vous pourrez consulter l’ensemble de ces expressions fort instructives, lors des permanences du samedi matin au local des élus.

Un beau temps, des revendications rondement exprimées, des réflexions et des suggestions de nature à enrichir le débat.

Bref, un joli succès dû à la présence de très nombreux adhérents de l’association qui ont su écouter avec beaucoup d’intérêt les habitants, très nombreux, disposés à parler de leur quotidien.

Un grand merci à tous !

Et rendez-vous, encore plus nombreux, pour un nouveau temps d’écoute et d’expression dès la rentrée, le samedi 10 septembre.

© RPA

© RPA

La mairie en questions : La Lettre des élus d’avril 2016

La nouvelle « Lettre des élus de l’opposition » est parue.

Au sommaire :

  • Les questions restées sans réponse
  • L’alternative proposée par les élus de l’opposition
  • La comparaison des coûts
  • L’action juridique
  • Le financement participatif
  • La consultation publique du 9 avril

Lettre élus AVRIL 2016

Et n’oubliez pas la réunion publique du vendredi 8 avril, à 20h, salle de l’Odyssée.

Continuons la concertation et le débat.

 

Lettre élus AVRIL 2016 - Page 1Lettre élus AVRIL 2016 - Page 2Lettre élus AVRIL 2016 - Page 3Lettre élus AVRIL 2016 - Page 4Lettre élus AVRIL 2016 - Page 5Lettre élus AVRIL 2016 - Page 6

 

Nouvelle mairie : les véritables coûts

Coût du projet municipal

Un cadeau de 3,4 millions au promoteur !

Démolir la Mairie + Emménager à BASF à coût zéro. C’était faux, il y a 1 mois.

Aujourd’hui, la municipalité se vante d’un bénéfice net de 659 000 euros.

C’est encore plus faux !

Image Lapsus 2

Lapsus Extrait du journal municipal !

…  et voilà pourquoi !

 

 

Récapitulation des DEPENSES

Dépenses reconnues dans le spécial n°16

 

Acquisition BASF………………………………………………………3 400 000 €

 

Travaux prévus…………………………………………………………1 116 871 €

 

Dépenses camouflées dans le BP 2016

 

Salle IRIS locaux attenants pour Services Techniques………………..201 431 €

 

Location pour Services Techniques ………………………….…….……86 000 €

 

Déménagement……………………………………………………………51 719 €

 

Stade Foot………………………………………………………………….85 000 €

 

Dépenses à réaliser dans les 3 ans après 2016

 

Locations pour Services Techniques……………………………………258 000 €

 

Aménagement BASF pour Services Techniques………………………781 000 €

 

Total des dépenses incontournables :                                       5 980 021 €

 

Récapitulation des RECETTES

Recettes reconnues dans le spécial n°16 :

 

Vente Mairie ……………………  4 500 000 €

 

Vente parcelle…………………….. 210 000 €

 

Subventions à espérer raisonnablement :

 

DETR………………………………..200 000 €

 

(Dotation d’équipement des territoires ruraux)

 

Total des recettes :                   4 910 000 €

 

Il s’agit donc d’un dépassement de budget de 1 070 021 euros

et non pas d’un bénéfice de 659 082 euros comme prétendu !

 

A ces dépenses se rajoutent les travaux nécessaires à la réhabilitation de BASF : mise en conformité, accessibilité, isolation …

Ceux-ci peuvent être évalués à 3 358 000 euros. La municipalité va en réaliser une partie en 2016 pour 1 176 871.

Reste donc à faire les travaux complémentaires pour 2 181 129 euros.

Ce qui porte le dépassement à 3 251 150 euros

 

Le promoteur, BDM, a acquis la Mairie avec l’ensemble des terrains (soit 22 821 m2) pour 4 500 000 € soit 197 € le m2.

De particulier à particulier, le terrain se vend en centre ville entre 350 et 400 € le m2, à peu près le         double.

Avec une mise en concurrence, qui n’a pas été faite, la municipalité pouvait revendiquer 350 euros pour un global de l’ordre de 7,9 M €. Merci qui ?

Vendu convenablement, soit 3,4 M € de plus, le dépassement était couvert. La municipalité aurait pu alors revendiquer le COÛT ZERO.

 

Coût de la solution alternative

RECETTES 

Vente du terrain :                   7 900 000 €

 

Subventions :                            200 000 €

 

Financement PUP :                1 200 000 €

 

(Projet Urbain Partenarial)

 

Total :                                     9 300 000 €

 

DEPENSES

Extension Mairie :                                           3 906 000 €

 

Maîtrise d’ouvrage :                                           585 900 €

 

Création Services Techniques :                      3 000 000 €

 

5 classes :                                                          990 000 €

 

Restaurant scolaire :                                          210 000 €

 

Stade Foot :                                                       232 000 €

 

Total :                                                             8 923 900 €

Lettre élus AVRIL 2016 - Page 4

 

Nouvelle mairie : Consultation publique

Mécontents de la démolition de la mairie, nombreux sont les Féréopontains qui rejettent ce projet. Ils sont plus de 1 200 pétitionnaires à avoir demandé à M le Maire, la mise en place d’un référendum qui, suite à une question écrite des conseillers minoritaires, a été refusée lors du CM du 23 mars.

Aussi, les élus d’opposition ont décidé de palier ce manque de démocratie et d’organiser cette consultation populaire en lieu et place de la municipalité. Le maire ayant refusé de leur accorder les moyens nécessaires à cette organisation (salles, matériel de vote, etc…), ils l’assumeront donc avec leurs propres forces, sur leur propre financement dans des conditions rendues difficiles et évidemment imparfaites.

 

Pour éviter les accusations de tricheries, nous avons proposé aux élus majoritaires de participer à la tenue des bureaux de vote, ainsi qu’au dépouillement. Ils ont refusé !

Il revient donc à tous les citoyens qui se sentent concernés, de participer à ces bureaux de vote afin de garantir la parfaite honnêteté de cette consultation. Soyez nombreux.

Enfin, nous vous appelons  à venir voter en grand nombre, car il nous sera bien évidemment reproché une trop faible participation. Malgré toutes ces difficultés provoquées et attendues, nous maintenons cette consultation. Cela est conforme à notre volonté de concertation, de participation et de respect du citoyen.

Vous avez donc un choix à faire, plus nombreux vous serez,

plus les résultats seront significatifs.

 

MAINTIEN DE LA MAIRIE
EXTENSION / ADAPTATION

Emplacement de la Mairie et des Services Municipaux

  • Les bâtiments de la mairie actuelle sont maintenus en place. Seuls les bâtiments des services techniques sont détruits.

Les services restent tous en Centre ville.

  • Le Centre technique est reconstruit dans la zone d’activité

Dimension et mise en conformité des bâtiments

  • L’extension de la mairie portera celle-ci à près de 3100 m2, une surface bien adaptée à la taille de la commune
  • Accessibilité totale pour l’ensemble de l’extension et accessibilité au rez-de-chaussée pour les anciens bâtiments, comme actuellement.
  • Extension réalisée aux normes HQE (Haute Qualité Environnementale) sur sa totalité.

Equipements publics

  • Parkings sous l’extension de la mairie comprenant notamment 1 niveau pour les personnels et 1 niveau ouvert à tous les publics.
  • Coût des déplacements du restaurant scolaire, du stade et des classes créées compris dans le projet

 

DEMOLITION DE LA MAIRIE / DELOCALISATION A BASF

(en face de Truffaut)

Emplacement de la Mairie et des Services Municipaux

  • La mairie actuelle est rasée dans sa totalité. Tous les services municipaux sont déplacés sur le site de BASF.

Ainsi que le CCAS, la bibliothèque, etc.

  • Solution pour le Centre technique repoussée à plus tard.

Dimension et mise en conformité des bâtiments

  • Les bâtiments de BASF sont surdimensionnés pour accueillir la mairie qui passera de 1300 m2 actuels à 4700 m2.
  • Simple mise au propre des anciens bâtiments de BASF : peinture, moquette, réseau informatique, mise en accessibilité partielle.
  • Pas de travaux d’isolation, même pour les bâtiments anciens des années 1970

Equipements publics

  • Stationnement aérien pour les agents municipaux et pour les seuls usagers des services municipaux.
  • Déplacement du restaurant scolaire, du stade, création de 5 classes, non prévus dans le coût du projet.

Ne laissez Pas Faire. Votre Avis est essentiel

Votez et Faites voter

Lettre élus AVRIL 2016 - Page 3

Entrée dans l’Agglo : Le débat démocratique mis à mal

Les élus d’opposition de Saint-Fargeau-Ponthierry et Pringy ont pris l’initiative d’organiser des réunions publiques sur l’entrée des deux communes au sein de l’Agglomération Melun-Val-de-Seine.

La deuxième réunion sur le sujet a été programmée de longue date pour le vendredi 6 novembre. (Voir à ce sujet l’article « Notre entrée dans Melun-Val-de-Seine : les conditions de l’intégration« )

Depuis, la municipalité de Saint-Fargeau-Ponthierry a annoncé la tenue d’une réunion publique le même jour, à la même heure, sur le même thème.

Malgré ce contretemps, les élus d’opposition de Saint-Fargeau-Ponthierry et Pringy maintiennent leur réunion publique.

  • Voici leur communiqué.

 

Entrée dans l’Agglo : Le débat démocratique mis à mal

Il y a tout juste un mois, nous avions annoncé la tenue de notre deuxième réunion publique sur l’entrée dans l’Agglo de Melun. Elle était prévue pour le 6 novembre. A l’ordre du jour : relayer les conclusions de la négociation présentées le 14 octobre par le Président de la CAMVS (Communauté d’Agglomération Melun-Val-de-Seine) aux élus des 16 communes concernées et poursuivre le dialogue avec les habitants de nos communes.

Dès le Conseil Municipal du 22 juin, nous avions demandé au maire de Saint-Fargeau-Ponthierry d’organiser au plus vite une réunion publique sur les enjeux de cette entrée dans l’Agglo, afin d’informer les habitants et de débattre avec eux.

Cette idée a été balayée ! La transparence  démocratique n’était pas une priorité.

Le 25 septembre a donc eu lieu notre première réunion publique devant 120 personnes ! Forts des débats et des questionnements nés lors de cette soirée, l’initiative d’une deuxième réunion a été annoncée le soir même. Et la date choisie : le 6 novembre.

La salle nous a été accordée le 15 octobre, l’information a été communiquée aux médias et publiée sur les réseaux sociaux, les affiches collées en ville, et les flyers imprimés.

Mais ce 27 octobre, à 10 jours de l’évènement, par lettre spéciale du maire de Saint-Fargeau-Ponthierry distribuée dans toutes les boîtes à lettres de la commune, l’ensemble des habitants était invité à une réunion publique le…. vendredi 6 novembre soit le même jour, à la même heure et … sur le même sujet, que la réunion programmée par les élus minoritaires il y a un mois !

Dans le même temps, nos affiches ont été arrachées ! Quel respect pour le droit d’expression ! Cette coïncidence malheureuse de date met en évidence le manque de respect de la municipalité pour ses administrés, contraints ainsi de sacrifier une réunion au profit de l’autre.

Si nous déplorons la méthode et le calendrier, nous sommes heureux d’avoir obligé la municipalité de Saint-Fargeau-Ponthierry à son devoir d’information.

Toutefois, par fidélité à nos engagements, nous maintenons notre réunion publique, par respect pour les Féréopontains et les Pringiaciens.

Les difficultés liées à la réservation d’une salle pour une nouvelle date ne nous permettent pas de contourner cet épisode anti-démocratique.

Nous poursuivons donc notre démarche d’information et de débat contradictoire. Le sujet est d’importance et ne peut être réduit à une simple présentation officielle et balisée. L’expression de la municipalité et celle de son opposition sont nécessaires.

Les conséquences de l’intégration de nos communes dans l’Agglomération Melun-Val-de-Seine doivent être décortiquées et débattues en toute transparence. Nous le ferons en nous appuyant sur les mêmes documents officiels que ceux de la municipalité. Nous échangerons nos interrogations et partagerons nos analyses, en évitant toute polémique inutile.

Nous ferons en sorte que le débat démocratique puisse vivre : en terme de fiscalité, de finances, de sécurité … en terme de services publics, qu’allons-nous perdre et que risquons-nous de gagner dans l’intégration de notre commune à Melun-Val-de-Seine ?

Echangeons une nouvelle fois, ensemble !

Rendez-vous donc le vendredi 6 novembre, à 20h, salle de l’Odyssée, à Saint-Fargeau-Ponthierry.

 

Les Elus d’opposition de Saint-Fargeau-Ponthierry et de Pringy

Annonce le 25 septembre 2015 de la 2nde réunion publique sur l’intégration à la CAMVS

Notre entrée dans Melun-Val-de-Seine : les conditions de l’intégration

Le 25 septembre dernier, 120 Féréopontains et Pringiaciens sont venus s’informer, débattre, et échanger sur l’intégration de nos communes dans l’Agglomération de Melun.

Le 14 octobre, le Président de la CAMVS (Communauté d’Agglomération Melun-Val-de-Seine) a réuni les élus des 16 communes pour préciser les contours de cette nouvelle agglomération.

Nos deux communes devraient y gagner un peu… Mais pourraient y perdre beaucoup…

Quels services publics ?

Quel cadre de vie ?

Quel urbanisme ?

Quelle fiscalité ?

Quelle sécurité ?

Pour poursuivre leur démarche d’information, les élus de l’opposition de Saint-Fargeau-Ponthierry et de Pringy vous invitent à une nouvelle réunion publique

Le vendredi 6 novembre 2015, à 20h, salle de l’Odyssée à Ponthierry (à coté du centre de santé).

Cette réunion est la vôtre. Echangeons, ensemble !

Réu Publique 6 Novembre

 

Fin de campagne entravée !

La campagne pour le deuxième tour des élections départementales prendra fin ce vendredi 27 mars 2015 à minuit.

Une campagne se termine en général par un grand meeting. Encore faut-il pouvoir avoir accès à une salle pour l’organiser, et avoir confirmation de cette salle suffisamment tôt pour pouvoir la communiquer aux électeurs, notamment sur le dernier tract de campagne.

Cette salle, l’équipe de campagne de Lionel Walker et Bernadette Cieplik l’ont demandé dès lundi matin, lendemain du premier tour.

  • Premier souci, l’attribution d’une salle leur a été signifiée tardivement ce mercredi, alors que les tracts étaient imprimés. Impossible donc d’en informer le plus grand nombre.
  • Deuxième problème : la salle proposée – un préfabriqué de l’école Fercot à peine plus grand qu’une salle de classe – ne peut prétendre à accueillir la seule réunion publique de ce deuxième tour sur le canton.

Saint-Fargeau-Ponthierry étant chef-lieu de canton, il était légitime que cette réunion se tienne sur la ville, et dans un lieu adapté.

Monsieur Guyard se serait-il contenté d’une salle de classe pour son meeting de fin de campagne ?

Non. C’est à l’Odyssée qu’il tentera de convaincre ses électeurs.

Autant dire que la municipalité n’a pas donné des moyens équitables aux deux candidatures.

Pour mémoire, il y a un an, M Guyard a bénéficié de salles suffisamment vastes pour organiser ses réunions.

 

Il n’y aura donc pas de réunion publique de Lionel Walker et Bernadette Cieplik cette semaine.

Ces entraves à l’expression démocratique n’empêcheront pas la dynamique enclenchée au premier tour de s’amplifier dimanche 29 mars.

 

Pour que l’avenir du canton soit entre de bonnes mains et puisse s’envisager sereinement, plus que jamais,

Dimanche 29 mars 2015,

votez et faites voter pour Lionel Walker et Bernadette Cieplik,

et pour leur remplaçants Grégory Massamba et Véronique Giannotti !

 

Je suis Charlie !

Face à l’horreur des exécutions de Charlie Hebdo, la municipalité de Saint-Fargeau-Ponthierry organise un rassemblement républicain de tous les citoyens ce samedi à 12h place Leclerc.
Ensemble, rassemblons nous pour dire non à ces attaques qui touchent aux fondements de la République.

A la mémoire de ceux tombés mercredi pour la liberté d’expression…

Journalistes, dessinateurs, policiers, salariés de Charlie, connus ou pas.

Pour que la Liberté, la Démocratie, la République, soient plus forts que la barbarie.

1 2 3