1 an après, le bilan de Jérome Guyard – Episode 4

Depuis 1 an, Jérome Guyard sur Saint-Fargeau-Ponthierry, c’est :


  • La promesse d’une entrée de ville entièrement urbanisée sur les plaines de Tilly et d’Auxonnettes jusqu’alors préservées par le Plan Local d’Urbanisme (source Conseil Municipal du 2 février 2015 – Projet d’Aménagement et de Développement Durable)

Voulez-vous vraiment le même type d’urbanisme sur le canton ?


  • L’absence de vision économique et de rayonnement de la ville.

    • Abandon du projet « Pack en Seine », pôle d’excellence fédérant les industries de l’impression par l’installation d’un centre d’innovation, de recherche et de formation unique en Europe. Projet repris par la ville du Mans qui a su y voir le potentiel économique exceptionnel.

Voulez-vous vraiment le même traitement de l’économie sur le canton ?

 

  • La volonté drastique de réduire la masse salariale du personnel municipal, au détriment de l’emploi et des services publics rendus aux habitants (16 départs non remplacés – Conseil Municipal du 15 décembre 2014)

Voulez-vous vraiment le même traitement pour le personnel territorial sur le canton ?

 

  • L’abandon des actions de développement durable :

    • Abandon de l’Agenda 21, plan d’actions communal sur 5 ans dans les domaines économique, social et environnemental. Démarré en 2013, labellisé par le Ministère du Développement Durable, un point d’étape aurait dû avoir lieu fin 2014 (après celui de décembre 2013).

    • L’abandon des produits Bio à la cantine scolaire.

    • L’abandon de l’entretien et de la mise en valeur de l’Espace Naturel Sensible Raymond Sachot.

Voulez-vous vraiment le même traitement pour le développement durable sur le canton ?

 

Voulez-vous vraiment la même chose sur le canton ?

triste bilan

1 an après, le bilan de Jérome Guyard – Episode 3

Depuis 1 an, Jérome Guyard sur Saint-Fargeau-Ponthierry, c’est :

 

  • La suppression du service de Transport à la Demande (« Proxibus ») au 30 juin 2015, pénalisant ainsi les séniors, les jeunes, et toutes les personnes ayant des difficultés pour se déplacer.

 

  • Déjà 300 logements en chantier pour 2015, alors qu’il promettait un « urbanisme maitrisé » !

 

  • La réduction de l’offre culturelle sur la ville :

    • Suppression des séances de cinéma les mardis, mercredis, et jeudis

    • Suppression des séances « cinéma jeunesse » le mercredi

    • Suppression du ciné-club

    • Appauvrissement de la programmation cinéma des 26 Couleurs

    • Réduction des jours et heures d’ouverture de la bibliothèque municipale, à cause de la baisse des effectifs

  • L’augmentation des tarifs des spectacles des 26 Couleurs : +39% pour une famille de 2 adultes et 2 enfants !

 

  • Un tarif dissuasif de la location de la salle des 26 Couleurs : 4000 € demandés au Secours Populaire ! Combien pour le MEDEF ?

 

Voulez-vous vraiment la même chose sur le canton ?

triste bilan

Fin de campagne entravée !

La campagne pour le deuxième tour des élections départementales prendra fin ce vendredi 27 mars 2015 à minuit.

Une campagne se termine en général par un grand meeting. Encore faut-il pouvoir avoir accès à une salle pour l’organiser, et avoir confirmation de cette salle suffisamment tôt pour pouvoir la communiquer aux électeurs, notamment sur le dernier tract de campagne.

Cette salle, l’équipe de campagne de Lionel Walker et Bernadette Cieplik l’ont demandé dès lundi matin, lendemain du premier tour.

  • Premier souci, l’attribution d’une salle leur a été signifiée tardivement ce mercredi, alors que les tracts étaient imprimés. Impossible donc d’en informer le plus grand nombre.
  • Deuxième problème : la salle proposée – un préfabriqué de l’école Fercot à peine plus grand qu’une salle de classe – ne peut prétendre à accueillir la seule réunion publique de ce deuxième tour sur le canton.

Saint-Fargeau-Ponthierry étant chef-lieu de canton, il était légitime que cette réunion se tienne sur la ville, et dans un lieu adapté.

Monsieur Guyard se serait-il contenté d’une salle de classe pour son meeting de fin de campagne ?

Non. C’est à l’Odyssée qu’il tentera de convaincre ses électeurs.

Autant dire que la municipalité n’a pas donné des moyens équitables aux deux candidatures.

Pour mémoire, il y a un an, M Guyard a bénéficié de salles suffisamment vastes pour organiser ses réunions.

 

Il n’y aura donc pas de réunion publique de Lionel Walker et Bernadette Cieplik cette semaine.

Ces entraves à l’expression démocratique n’empêcheront pas la dynamique enclenchée au premier tour de s’amplifier dimanche 29 mars.

 

Pour que l’avenir du canton soit entre de bonnes mains et puisse s’envisager sereinement, plus que jamais,

Dimanche 29 mars 2015,

votez et faites voter pour Lionel Walker et Bernadette Cieplik,

et pour leur remplaçants Grégory Massamba et Véronique Giannotti !

 

Elections départementales : dimanche 29 mars, un second tour décisif !

Dimanche 22 mars, pour le 1er tour des élections départementales Bernadette Cieplik et Lionel Walker sont arrivés en tête sur le canton, recueillant 30,98% des voix !

Ils sont également arrivés en tête sur Saint-Fargeau-Ponthierry avec 35,26%.

 

Ce score est une bonne nouvelle pour le canton et pour la commune. Mais tout reste à faire.

Pour amplifier l’élan de dimanche, pour permettre que le canton puisse défendre durablement sa dynamique sociale et économique, Rassembler Pour l’Avenir renouvelle et intensifie son soutien à Bernadette Cieplik et Lionel Walker.

Parce que depuis 10 ans, Saint-Fargeau-Ponthierry et tout le canton de Perthes en Gâtinais ont bénéficié de l’action ininterrompue de Lionel Walker, sans esprit partisan, privilégiant le rassemblement de toutes les énergies à la confrontation clivante et partisane…

Parce que nos communes ont retrouvé le dynamisme nécessaire à la cohésion sociale et à l’activité économique…

Parce que, grâce au Conseil Général de Seine et Marne, la maison de la petite enfance accueille les enfants de nos communes…

Parce que le Conseil Général a toujours œuvré pour que nos enfants bénéficient des meilleures conditions de scolarité dans les collèges du canton…

Parce que la sécurité a toujours été au centre des préoccupations du département, à travers par exemple la réhabilitation du centre du secours des pompiers ou la sécurisation des zones accidentogènes des axes de circulation…

Parce que, malgré le transfert de compétences de l’Etat sur le département, les taux d’imposition sont restés inchangés depuis 3 ans…

Parce qu’il est nécessaire que toutes les actions menées depuis 10 ans puissent se poursuivre et s’amplifier afin que les habitants du canton de Saint-Fargeau-Ponthierry puissent envisager leur avenir sans crainte…

Dimanche29 mars, votez et faites voter

pour Lionel Walker et Bernadette Cieplik,

et leurs remplaçants Grégory Massamba et Véronique Giannotti !

Le vote par procuration, l’autre façon de soutenir Bernadette Cieplik et Lionel Walker

Dimanche 22 mars, vous avez accordé votre confiance à Lionel Walker et Bernadette Cieplik. Une dynamique qu’il faut amplifier dimanche prochain.

Vous connaissez certainement autour de vous des personnes qui se sont abstenues ou n’ont pas pu aller voter, faute de procuration.

Pour le canton et pour la ville, ce deuxième tour est essentiel. Il s’agit de préserver et amplifier la cohésion sociale et le dynamisme économique de nos communes.

Si vous ne pouvez pas être présents le jour du scrutin, vous avez la possibilité d’établir une procuration afin de pouvoir tout de même exercer votre droit de vote.

Pour établir cette procuration, le poste de police de Saint-Fargeau-Ponthierry étant fermé pour cause de plan Vigipirate, il faut se rendre au commissariat de Dammarie-lès-Lys pour déposer ses demandes de procuration.

Vous pouvez le faire jusqu’à vendredi soir.

Vous pouvez remplir votre demande de procuration chez vous en la téléchargeant ici. Vous pouvez bien sûr la remplir directement au commissariat.

 

Dimanche 29 mars, votez et faites voter

pour Lionel Walker et Bernadette Cieplik,

et leurs remplaçants Grégory Massamba et Véronique Giannotti !

 

 

1 an après, le bilan de Jérome Guyard – Episode 2

Depuis 1 an, Jérome Guyard sur Saint-Fargeau-Ponthierry, c’est :

  • L’illégalité des délibérations du Conseil Municipal pointée par le Préfet :

    • Indemnités des élus (30 juin 2014)

    • Règlement Intérieur du Conseil Municipal abrogé pour entrave à l’expression de l’opposition (15 décembre 2014)

Par ailleurs, la Commission d’Accès aux Documents Administratifs (CADA) oblige le maire à fournir des justificatifs sur la procédure d’audit financier de la ville (5 mars 2015)

  • La suppression du Festival « Une Commune, un Art », regroupant 150 artistes régionaux, après 17 ans d’existence.

  • L’entrave à l’installation d’un commerce de proximité (boulangerie-traiteur sur le hameau de Moulignon) au profit de la boulangerie industrielle « Marie Blachère »

  • La restriction du droit d’expression des habitants lors des Conseils de Hameaux. Les questions ne sont pas autorisées si le sujet est extérieur au hameau.

 

 Voulez-vous vraiment la même chose sur le canton ?

triste bilan

 

 

1 an après, le bilan de Jérome Guyard – Episode 1

Depuis 1 an, Jérome Guyard sur Saint-Fargeau-Ponthierry, c’est :

  • Une augmentation significative des impôts locaux pour 2015 !

  • La réduction du contenu des colis de Noël pour les séniors et la suppression du repas des anciens !

  • Une absence d’information à l’habitant : panneaux lumineux à l’abandon, suppression du Réussir Hebdo,…!

  • La réduction drastique du nombre de bénéficiaires de la bourse au permis de conduire !

Voulez-vous vraiment la même chose sur le canton ?

triste bilan

Départementales – Bernadette Cieplik et Lionel Walker en tête !

Bernadette Cieplik et Lionel Walker

arrivent en tête du 1er tour des élections départementales sur le canton,

recueillant 30,98% des voix !

Ils sont également en tête sur Saint-Fargeau-Ponthierry avec 35,26%.

 

1 2