La folie des grandeurs

 

La folie des grandeurs : après le déménagement de notre mairie dans des locaux surdimensionnés, ce qui se passe à la Communauté d’agglomération de Melun Val de Seine (CAMVS) en est une nouvelle illustration.

L’agglomération veut agrandir son siège.

 

Nous surveillerons les impôts qui ne manqueront pas d’en résulter.

Pour cet agrandissement, dans une délibération du 28 septembre, la CAMVS demande une subvention au département de Seine et Marne.

Une paille : 2,24 millions d’euros

Ces subventions étaient destinées au développement économique, la qualité du logement et à la formation.

Pas grave : le Conseil départemental a voté la subvention à la CAMVS, au détriment de ce qui était prévu.

Que vient faire le maire de Saint-Fargeau-Ponthierry dans cette affaire ?

Il intervient à double titre :

  • en tant que vice-président de la CAMVS, il demande la subvention.
  • en tant que conseiller départemental, il la vote.

C’est quand même bien pratique ce cumul des mandats surtout quand on soigne le BTP.

Au lieu d’améliorer la vie quotidienne des habitants, on agrandit les hôtels de ville et de communauté.

Le maire aime le béton, c’est bien connu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *