2015, une nouvelle mairie sujette à caution

RPA poursuit son feuilleton d’été de RPA avec les meilleures fake News de 2015 de la municipalité de Saint-Fargeau-Ponthierry

L’ANCIENNE MAIRIE DEVAIT ÊTRE DETRUITE POUR ETRE DEPLACEE

(Journal municipal spécial mars 2016)

L’évolution de l’ancienne mairie était nécessaire. Plusieurs projets d’urbanistes ont été présentés aux élus de l’ancienne mandature. Il était finalement décidé d’agrandir l’existant, avec une vraie salle des mariages sur l’arrière, la création d’un parking souterrain, la disparition des préfabriqués. Le tout était financé par un projet global d’agrandissement du cœur de ville prévoyant des logements à la place des préfabriqués. La mairie se renforçait au centre-ville. Seuls les services techniques devaient être déplacés.

 

LA NOUVELLE MAIRIE NE COÛTERA RIEN

(Conseil municipal du 8 février 2016)

En vendant à un ami promoteur les terrains municipaux deux fois moins cher que le prix du marché (200 euros le m²), ce sont 4,5 millions d’euros de recettes qui manquent à la commune. Cette somme aurait permis de réaliser par exemple le gymnase qui manque tant, où bien baisser réellement les impôts locaux. En achetant des bâtiments industriels surdimensionnés pour y installer la nouvelle mairie, il n’a été possible financièrement de n’en réhabiliter que les deux-tiers. Il manque donc un million d’euros pour rendre utilisable le dernier bâtiment qui reste une friche industrielle achetée pour rien.

 

RIEN N’A ETE FAIT PAR L’ANCIENNE MUNICIPALITE EN 19 ANS

Parmi les nombreuses réalisations, citons par exemple :

  • création de l’école Marie Curie, le lancement de celle de Moulin Clair
  • création de la maison de la petite enfance
  • installation d’espaces de jeux pour enfants et pour jeunes
  • achat et aménagement de la base de loisirs
  • préservation du patrimoine : réhabilitation des communs de Moulignon, des salles Leroy transformées en centre culturel des 26 Couleurs, réfections des églises, dont celle de Saint-Fargeau
  • agrandissement du FRPA, installation d’une maison de retraite médicalisée (Grand Pavois)
  • embauche de deux médecins généralistes au Centre de santé
  • aménagement de l’épicerie solidaire
  • sécurisation des carrefours (entrée de ville, Truffaut, la Saussaie) et des routes en général
  • création de la déchetterie
  • ouverture de deux zones d’activités économiques avec plus de 800 emplois créés sur la commune
  • création de 13 km de pistes et voies cyclables

 

La semaine prochaine, le cinquième épisode :

La pratique des Fake News de 2016 à 2018 !

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *